Accueil Analyses Mark & Ting Burger King, le roi de la com’

Burger King, le roi de la com’

0

Burger King, c’est un début de développement en France en 2012 avec seulement 12 restaurants. Huit ans plus tard, c’est plus de 350 Burger King comptabilisés en France. Pour expliquer une telle croissance, nous allons nous intéresser sur ce qui les caractérise et qui participe grandement à leur succès à l’international : leur identité en communication.

Burger King a réinventé la manière de communiquer, ils ont su s’approprier les codes des réseaux sociaux, avec des campagnes publicitaires drôles et décalés.

Avec de telles communications, Burger King sait comment enflammer Twitter et provoquer des réactions en chaîne. Cette campagne de pub réalisée en partenariat avec l’agence Buzzman a fait beaucoup parler d’elle, pour sa fraîcheur et son originalité. Un coup de maître de l’enseigne.

Mais cette campagne est loin d’être une exception, car le roi du burger ne s’est pas contenté de ceci.

Arrêtons-nous dans un premier temps sur une communication incitant à la solidarité, qui, et c’est peu de le dire casse les codes habituels.

En effet, vous n’apprendrez rien si on vous dit que la crise sanitaire actuelle est lourde de conséquences en tout point sur tout type de secteurs. La restauration rapide n’y échappe pas, mais Burger King nous montre une nouvelle fois qu’elle est également à l’origine d’un élan de solidarité généralisé. Vous voulez en savoir plus ? Regardons un communiqué supplémentaire.

Vous ne rêvez pas ! Burger King offre une pub gratuite à l’ensemble de ses concurrents et notamment McDo. On peut y voir là dans un premier temps une bonne mentalité à encourager, mais il serait réducteur de s’arrêter ici.

Burger King n’est pas une association caritative ! Et oui cela reste avant tout de la communication et de la bonne publicité pour son image de marque. On peut ajouter que Burger King semble se placer comme le ” grand frère ” qui vient aider généreusement son ” petit frère ” dans le besoin à travers ce « Commandez chez McDo ».

Une manière très bien pensée que se placer dans le camp des gentils tout en se positionnant comme l’un des leaders de ce marché

Une stratégie de communication « positive » donc, mais cette stratégie n’est pas toujours celle choisi par la marque…

En Belgique, ils ont enflammé la presse en 2017 lors d’une nouvelle campagne visant cette fois à accompagner leur lancement dans le pays. Pour cela, ils ont encore visé juste et ont su faire parler d’eux.

Une campagne qui peut prêter à sourire, mais qui n’a pas été du goût de tout le monde puisque le principal concerné, le roi Philippe, a obligé la marque a arrêter sa campagne, malgré sa victoire à ces fameuses élections 51 % en sa faveur contre 49 % pour le fast-food américain.

Burger king « abdique » sur un ton léger, en retirant par ailleurs le terme « king » de leur logo. Mais ils auront surtout réussi à faire parler d’eux une nouvelle fois malgré avoir enfreint les règles en employant l’image du roi, sans autorisation ni demandes préalables.

Plus récemment encore l’enseigne a réalisé un énième coup de génie. Sur Twitch cette fois-ci, une plateforme de streaming à travers laquelle des créateurs peuvent diffuser du contenu en direct, lors de ce qu’on appelle des lives. Pendant ces lives les spectateurs ont la possibilité de faire des dons pour faire passer un message lu par le créateur et visible par l’ensemble des « viewers ».

Burger king a su y voir une opportunité… En effet sous le pseudonyme de « King of stream », des dons de 5 € à une quantité importante de « streamers » ont été réalisés, or vous vous en doutez maintenant chacun de ces dons ont permis de passer un message publicitaire à l’enseigne visualisé par des milliers de personnes par donation.

Encore une fois, la chaîne de fast-food a visé juste. Cela a fait beaucoup parler, mais n’y a-t-il pas là une limite à cette stratégie de communication ?

En effet, on dit pourtant que toute publicités est bonne à prendre, mais à travers cet exemple ou encore cette campagne en Belgique réalisée sans l’accord du palais royal, Burger King ne risquerait pas de nuire à son image en utilisant des méthodes de communication peu éthique ?

Si leur communication est si efficace, c’est bien, car elle tend à rendre la marque sympathique, utiliser des méthodes détournées pourraient produire l’effet inverse.

En conclusion, leurs stratégies de communication semblent être l’une des meilleurs actuellement mise en place, en vue des résultats qu’elle produit (réaction en chaîne, bonne image de marque, grande visibilité, …), précisons tout de même que le compte Twitter de Burger King France comptabilise actuellement 92 200 abonnés contre 25 400 pour le compte McDonald’s France, pas mal pour un nouvel arrivant en 2012… Toutefois, aucune chose n’est éternelle et le succès de leur campagne ne fera certainement pas exception. De plus si l’enseigne continue de jouer sur un terrain éthique glissant cette chute pourrait arriver bien plus vite que prévu…

Andy Piège

Sources :

– https://www.youtube.com/watch?v=trhxge2Ch9A
– https://www.youtube.com/watch?v=Z_ez6JvFgdQ
– https://www.businessinsider.fr/burger-king-veut-doubler-son-nombre-de-restaurants-en-france- 185778
– https://www.infopresse.com/article/2015/11/25/du-street-marketing-a-la-sauce-burger-king
– https://www.rtbf.be/info/economie/detail_burger-king-met-fin-a-son-sondage-mettant-en-scene-le- roi-philippe?id=9622166
– https://www.infopresse.com/Uploads/images/Article/Body/Sans%20titre-2(9).jpg
– http://www.culturepub.fr/burger-king-veut-elire-un-nouveau-roi-de-belgique/
– https://www.lsa-conso.fr/publicite-burger-king-la-joue-solidaire-et-incite-a-commander-chez- mcdonald-s,363573

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il-vous-plaît entrez votre nom ici

Exit mobile version