Accueil A la une Le Dropshipping, un premier pas dans le e-commerce

Le Dropshipping, un premier pas dans le e-commerce

0
Dropshipping
Dropshipping

Depuis quelques années, une nouvelle solution pour faire du e-commerce se développe, le “dropshipping” (en français la « livraison directe »). Le dropshipping fait beaucoup parler de lui sur internet. Entre arnaques, formations et influenceurs, l’image du dropshipping est souvent dégradée. Les consommateurs se méfient de plus en plus, car certains vendeurs n’hésitent pas à flirter avec l’illégalité. Cette vision du dropshipping reste la partie émergée de l’iceberg, alors qu’en est-il de la partie immergée ? Comment se lancer dans le e-commerce avec le dropshipping ? Comment créer son entreprise et développer des compétences dans ce domaine ? Est-il possible de lancer un vrai business ? Je vais aborder toutes ces questions pour y répondre au mieux.

En quoi consiste le dropshipping ?

Il existe de nombreuses façons de faire du e-commerce et le dropshipping en fait partie. Cela consiste à créer un site marchand, généralement depuis une plate-forme de commerce électronique en mode SaaS, comme par exemple “Shopify”, et de proposer plusieurs produits, la plupart du temps orientés dans la même niche. Les produits sélectionnés proviennent généralement d’un fournisseur présent sur une marketplace (Aliexpress, Alibaba ou bien encore Amazon).

Pendant la création du site, il convient de retravailler l’image du produit, d’améliorer la fiche produit et de proposer de meilleures photos ou vidéos, avec l’objectif de rendre le produit plus attractif et de créer une image de marque autour de notre site et de nos produits.

Une fois la création du site terminée, il reste maintenant à créer des publicités sous différents formats (videos ou photos) qui seront par la suite publiés par différentes régies publicitaires, comme par exemple “Facebook Manager” ou bien “Google Ads”. Il est important de préciser que ces publicités sont payantes et que cela peut représenter un coût important au début de l’activité. Il est donc nécessaire de prévoir un budget pub pour commencer.

Une fois les annonces publicitaires en ligne avec un ciblage correspondant à vos produits, les prospects arrivent directement sur votre site où ils peuvent ensuite passer commande. Quand cette dernière est réalisée, l’argent arrive sur votre compte bancaire et la commande est automatiquement envoyée à votre fournisseur qui se chargera de la suite.

Ce dernier s’occupera d’expédier le colis directement chez votre client et il vous restera à gérer le service client et après-vente. C’est votre fournisseur qui s’occupe du stock. Comme vous l’avez compris, le principe est de récupérer une marge, entre le prix d’achat chez votre fournisseur et le prix de vente sur votre site.

Tout d’abord vient l’idée du projet, avec une niche de produits que vous avez envie de vendre et que vous jugez attractive sur son marché. Ensuite il faudra élaborer un projet de A à Z et se former pour le réaliser au mieux.

Statut juridique

Il est ensuite nécessaire de créer une entreprise pour pouvoir vendre sur internet, la micro-entreprise est la plus adaptée à cette activité. Celle-ci vous permettra de vendre légalement et de profiter d’un statut professionnel, mais cela implique aussi des obligations, comme tenir une comptabilité et verser un pourcentage de votre chiffre d’affaires à l’URSSAF. C’est pourquoi il est important d’ouvrir un compte bancaire professionnel dédié à votre activité.

Solution technique

http://www.shopify.com

Vient ensuite la création du site marchand où vous devrez choisir une plateforme e-commerce.

Personnellement, je vous conseille “Shopify” qui est à mon avis la plate-forme la plus adéquate au dropshipping. Notamment pour sa simplicité d’utilisation mais également pour les nombreuses options et applications disponibles pour gérer votre clientèle, vos statistiques, vos relations avec vos fournisseurs ou bien encore l’utilisation d’outils pour personnaliser votre site.

Le choix des fournisseurs

En parallèle, il faut trouver un fournisseur fiable, avec qui vous pourrez travailler sans inquiétude avec des produits de qualité et des délais de livraison courts. Pour débuter, c’est souvent sur Aliexpress que l’on trouve son fournisseur, il sera donc nécessaire de vérifier sa notation, de le comparer avec d’autres, de le contacter et de commander pour être certain de la qualité et de la livraison. Il est donc important de commander le produit à l’avance. En plus, cela vous permettra de mieux connaître votre produit mais aussi de réaliser de nouvelles photos ou vidéos qui seront utiles à votre site et à vos publicités.

La valorisation de l’offre

En fonction de votre niche et de votre positionnement, il vous faudra sélectionner une ou plusieurs régies publicitaires pour diffuser vos annonces. Les plus intéressantes sont “Google Ads” et “Facebook Business Manager” où vous devrez créer des comptes et vous n’aurez plus qu’à élaborer vos publicités, avec un bon ciblage, un texte marketing qui présentera votre produit et votre offre puis une vidéo ou photos professionnels.

L’objectif est de se démarquer de la concurrence, en donnant envie au prospect d’acquérir votre produit, en l’achetant sur l’instant.

A titre d’information, sur “Google Ads” vous payez au clic sur votre annonce (quelques centimes par clic en fonction de votre budget) et sur “Facebook Manager” vous définissez un budget quotidien et ainsi votre annonce sera diffusée en fonction de celui-ci. Il n’est pas forcément intéressant de débuter avec un budget conséquent, mais plutôt de commencer avec seulement quelques euros par jour et ensuite de l’augmenter quand vous commencerez à réaliser vos premières ventes.

Le SEO (Optimisation pour les moteurs de recherche) est aussi à prendre en compte pour amener des prospects gratuitement sur votre site. A long terme, il est plus intéressant d’instaurer une technique SEO sur votre site. Toutefois, le référencement naturel ne remplacera pas l’efficacité de la publicité payante au début de votre projet. Dans le cadre d’un projet à long terme, comme la création d’une marque, le SEO est un élément obligatoire !

La relation avec les clients

Lors de votre activité, il faudra également s’occuper du service après-vente et du service client. C’est un des points les plus importants pour favoriser l’image de votre marque et être professionnel. La satisfaction de vos clients doit être la première de vos préoccupations. Il faut donc envoyer des e-mails à vos clients pour les tenir informés de la livraison, répondre à leurs questions par e-mail ou par téléphone, et s’occuper des remboursements si cela est nécessaire.

L’importance de l’auto-formation

Vous avez compris le principe et les grandes lignes du dropshipping ! Il est cependant très important de se former avant de se lancer mais aussi de se former pendant son activité. Avant de débuter il est nécessaire de connaître l’ensemble des outils comme Shopify, Facebook Manager ou bien encore Aliexpress, pour bien les maîtriser. Le dropshipping évolue régulièrement, il faut donc s’adapter aux nouvelles techniques et outils disponibles.

Pour se former gratuitement, il existe de très nombreuses vidéos sur internet, avec des tutos à chaque étape de votre projet. Vous trouverez également quelques livres très intéressants qui vous apporteront des connaissances et la maîtrise du sujet : Dropshipping se lancer et réussir en e-commerce, Eric Ibanez, édition DUNOD.

Je pense avant tout que la clé de la réussite se trouve dans la motivation. C’est avec votre motivation, votre détermination et avec les objectifs que vous vous serez fixés au début de votre projet, que vous arriverez à réussir dans ce domaine. Les échecs sont très courants, mais il est primordial d’apprendre de vos erreurs, d’analyser ce qui a pu fonctionner ou non, pour persévérer et réussir.

Les opportunités du dropshipping

Le dropshipping permet de vendre ce que l’on veut, de n’importe où et à qui l’on veut. En effet, avec ce business, vous avez la possibilité de créer n’importe quel site et de proposer une multitude de produits. Vous pouvez ensuite vendre partout dans le monde, en traduisant votre site et en paramétrant les ciblages publicitaires pour vendre dans tel ou tel pays. Les possibilités sont donc très étendues, ce qui offre une réelle opportunité. Si votre premier site fonctionne, vous avez donc la liberté de vendre dans un nouveau pays ou encore de créer de nouveaux sites avec de nouveaux produits.

Avec le temps vous pourrez mettre de côté un capital financier qui vous permettra de travailler avec des “agents” directement en Chine, qui s’occuperont pour vous de négocier les prix directement à l’usine et d’insérer vos logos sur le packaging du produit, si vous souhaitez créer une marque.

Le principe du dropshipping est que vous n’ayez pas de stocks à gérer, cependant si un de vos sites fonctionne bien, vous pourriez même faire du stock et vous occuper vous même d’expédier les colis à vos clients pour accélérer les délais de livraison, car nous vivons dans une société où tout doit être rapide. Les clients d’aujourd’hui n’apprécient plus d’attendre trop longtemps.

Le dropshipping est accessible à tous et les opportunités sont nombreuses. C’est une expérience professionnelle enrichissante qui vous permettra de découvrir l’univers du e-commerce. Cependant il ne faut pas prendre cette activité à la légère, mais comme un vrai métier. C’est avec une bonne formation et une bonne maîtrise de l’ensemble des outils nécessaires, ainsi qu’une réelle motivation et des objectifs que vous vous serez fixés, que vous arriverez à réussir dans ce domaine. C’est un business qui peut être illimité si l’on s’en donne les moyens.

Le 07.03.2021

Tom Baudon

Étudiant en DUT Techniques de Commercialisation à Périgueux.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il-vous-plaît entrez votre nom ici

Exit mobile version