9 conseils pour rédiger un rapport de stage

0
121

Voici quelques règles générales à suivre lorsque vous rédigez un rapport de stage :

  1. Utiliser une présentation claire et structurée : le rapport de stage doit être divisé en parties et sous-parties, avec des titres et des sous-titres qui permettent de suivre facilement le fil du raisonnement. Pensez bien à écrire un chapeau après le titre d’une grande partie qui introduit des sous-parties
  2. Respecter les normes de présentation : il est important de respecter les normes de présentation en vigueur dans votre établissement ou votre entreprise, qui peuvent inclure des exigences en matière de mise en page, de police de caractères, de marges, d’interlignage (1 ou 1,5) etc. Pensez également à bien mettre un titre « numéroté »en-dessous de chaque tableau ou figure. Attention aux titres en couleur jaunes notamment qui ne seraient pas visibles lors de l’impression. Dans cette logique, il est souvent demandé 1 sommaire ; un glossaire si beaucoup d’acronymes ou de vocabulaire technique ; une bibliographie/sitographie avec la liste de tous les documents utilisés ; vos annexes
  3. Pensez à mobiliser les modèles théoriques incontournables au sein de votre formation : swot, Pestel, 5 forces de Porter ou autres modèles vus en cours. Pensez également à bien mettre en valeur les concepts et le vocabulaire technique appris en cours et mis en pratique en entreprise.
  4. Être précis et concis : le rapport de stage doit être concis et aller droit au but. Évitez les digressions inutiles et veillez à être précis dans vos descriptions et vos analyses.
  5. Respecter les règles de confidentialité : si votre stage s’est déroulé dans une entreprise, il est important de respecter les règles de confidentialité de l’entreprise et de ne pas révéler d’informations sensibles ou confidentielles.
  6. Être objectif : le rapport de stage doit être objectif et ne pas comporter de jugements de valeur. Si vous donnez votre avis sur quelque chose, veillez à le justifier de manière argumentée.
  7. Être rigoureux : le rapport de stage doit être rigoureux et bien documenté. N’oubliez pas de citer vos sources et de faire référence aux documents et aux travaux que vous avez mobilisés 
  8. Rédiger de manière organisée et complémentaire : on commence par rédiger le développement puis la conclusion et on finit par l’introduction qui est le premier contact entre votre travail et le correcteur. Il faut donc accrocher l’attention de celui-ci tout en introduisant les différents concepts ou explications du contexte qui amènent à une problématique formulée sous forme de question ouverte de type « comment » ou « dans quelle mesure ». L’introduction doit évidemment finir par une annonce de plan. À l’opposé la conclusion doit vous permettre de synthétiser la réponse à votre problématique, et d’évoquer les apports personnels et professionnels du stage et les perspectives engendrées par cette expérience
  9. Évitez tout plagiat. Les logiciels sont très puissants et permettent de retrouver très facilement l’origine de ces propos mobilisés. Si vous recopiez une phrase d’un autre auteur, mettez-la entre guillemets avec la mention du nom de l’auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici