Avec 63% des parts de marché, Google se retrouve à la place de leader des moteurs de recherche en 2020, suivi par Safari avec 19,37% et Firefox avec 3,65% des parts de marché.


De plus, 90% des recherches françaises s’appuient sur celui-ci en 2019. En parallèle, la société fait partie des géants du web, aussi nommé GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft), avec ses services que ce soit pour rechercher (Chrome, Maps, Traduction), se divertir (YouTube, YouTube Music, Google TV), pour contacter et être contacté (Gmail, messages, Google duo, …), pour travailler (Docs, Sheets, Slides, Drives, …) ou encore avec les appareils “Made by Google(avec Pixel, Google Home, …), Google propose de nombreux et de plus en plus de services.

Le géant du net ne proposait ses services et ses produits exclusivement que sur internet, ou dans ces quelques pop-up stores, présents à New-York et à Chicago. Mais suite au rachat de Fitbit, sa gamme de produit s’élargit, et Google décide d’ouvrir un Google store cet été, à New York City, situé dans le quartier Chelsea.

Une opportunité pour les clients

Ce magasin physique permettra à celui-ci de fournir un espace aux clients afin de découvrir et tester leurs produits, avec l’installation d’un workshops (atelier effectué en groupe, où les individus se penchent sur une thématique particulière). De plus un service après-vente sera disponible pour les produits “Made by Google”, comme les téléphones pixels, aux produits Nest comme Fitbit ou encore les Pixelbooks, etc. La boutique servira également de point de retrait pour les commandes effectuées sur le GoogleStore.com. De plus, Google prévoit une force de vente formée afin de pouvoir conseiller au mieux ses clients, que ce soit avec le personnel, qu’avec l’expérience immersive en testant les produits, ou avec les ateliers qui seront mis en place, par le personnel afin de répondre aux besoins des clients en personnalisant leurs conseils.

Google en retard par rapport aux autres entreprises

Ainsi, Google se met à suivre le mouvement de la firme Apple qui a ouvert son premier magasin physique, il y a de cela, 20 ans, puis des grandes firmes telles que celle d’Amazon, Samsung, Xiaomi, … et entre en concurrence avec celles-ci.

Développement de Google

On voit donc que même si Google rentre en retard avec son point de vente physique par rapport aux autres firmes, elle n’en reste pas moins une entreprise de taille. L’arrivée de celle-ci sur le marché physique de New-York ne peut lui être que bénéfique, puisque premièrement, elle se situe au sein de son campus urbain. Dans un deuxième temps, l’entreprise témoigne son envie d’être plus proche de ses clients, et de mettre en avant ses produits “made by Google” dans les vitrines de sa future boutique. Et troisièmement, elle témoigne, aux journalistes, que ce sera un bon moyen pour elle de savoir si cela peut marcher avant d’étendre ses points de vente à l’international. Et enfin elle vendra en majeure partie ses produit, mais aussi et surtout son image de marque, avec l’expérience qu’elle va procurer aux consommateurs.

Laurine Nguyen
Linkedin : https://www.linkedin.com/in/laurine-nguyen-450a10200

Sitographie :
Google et son nouveau point de vente physique : https://blog.google/products/devices-services/google-store-nyc/ https://siecledigital.fr/2021/05/21/google-store-new-york/ https://www.blog-nouvelles-technologies.fr/203107/google-ouvre-sa-toute-premiere-boutique-physique-a- new-york/ https://www.usine-digitale.fr/editorial/google-ouvre-son-premier-magasin-physique-a-new-york-city.N109 5369

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il-vous-plaît entrez votre nom ici