Depuis de nombreuses années, tous les utilisateurs d’internet font la même remarque quant aux publicités qui s’affichent durant leur temps de navigation. En effet, qui ne sait pas dit, « c’est étrange, ce matin je suis allé sur le site d’une marque bien particulière, et ce soir je n’ai que des propositions commerciales de cette dernière, alors que je suis sur un site complètement différent. Comment est-ce possible ? » En réalité, sans le vouloir, vous entrez dans un système marketing de communication, bien connu des entreprises. Son nom le retargeting. Durant cet article nous allons comprendre son principe et son utilité pour les marques.

Le retargeting ou reciblage publicitaire a pour but de recentrer les internautes ayant montré un intérêt même minime à un produit ou une marque. La devise de cette stratégie est simple : « ce n’est pas parce qu’un internaute n’a pas acheté, qu’il n’est pas intéressé ».

Il est nécessaire de faire du retargeting car dans le e-commerce, on sait que le taux de conversion moyen d’un site est de 2%. Ce qui est très faible si l’on compare aux sommes déboursées pour le trafic sur internet. Les avantages de cette technique de communication sont multiples, dans un premier cela permet d’augmenter la notoriété de la marque, réduire l’abandon de panier ou encore encourager le réachat. Car oui, des études prouvent qu’un consommateur ayant été touché par une bannière publicitaire à 70% de chance en plus de convertir. Également, 72% des consommateurs abandonnent leur panier et seulement 8% reviennent finaliser leur commande plus tard. Grâce au retargeting les entreprises ont un taux de retour au panier et de finalisation de + 26%. Ce qui est considérable quand on voit le taux habituel, sans stratégie marketing. 

Le fonctionnement du retargeting est très simple. Le schéma proposé ci-dessous vous aidera à bien comprendre toutes les étapes de cette stratégie.                                        

Retargeting : qu'est ce que c'est et comment ça marche !

Actuellement, deux stratégies de retargeting sont constamment utilisées. La première est utilisée par Google ou Facebook et se nomme le retargeting display. Son principe est simple : l’attention du consommateur est attirée à l’aide d’une bannière publicitaire qui rappelle l’article vu plus tôt dans la journée. Cette bannière renvoie alors l’internaute au site internet de la marque qui réussie son action de communication. La deuxième technique utilisée se nomme l’e-mail retargeting a pour but de coupler les cookies aux bases de données d’e-mails. Ces méthodes peuvent paraître intrusives, c’est pourquoi des lois sont mises en place au niveau Européen afin de réguler au mieux ces intrusions. La loi E-privacy pourrait mettre un coup d’arrêt à cette méthode en revoyant la politique d’utilisation des cookies. En effet, ces derniers devront être acceptés au démarrage du navigateur et non plus à l’entrée de chaque site. L’autre logiciel qui pourrait empêcher les marketeurs de faire leur travail se nomme Adblock. Le logiciel a pour but de bloquer la plupart des publicités en ligne.      

Pour conclure, le retargeting est un outil très important et intéressant pour les marques mais aussi pour les consommateurs car il permet de nous rappeler un besoin et de nous rediriger vers celui-ci. Néanmoins cette stratégie markéting doit être contrôlée pour ne pas qu’il y est de débordement sur la vie privée de chacun.

Tom Hachard

Sources :

https://fr.sendinblue.com/blog/retargeting-definition/

https://www.joptimisemonsite.fr/fonctionnement-retargeting-definition-remarketing-facebook-display/

http://ad-exchange.fr/infographie-7-chiffres-a-retenir-en-matiere-defficacite-des-campagnes-de-retargeting-17742/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il-vous-plaît entrez votre nom ici